Don

Info

Jongenheem-CIRP a.s.b.l. – CCPL – LU20 1111 0144 8027 0000
Aarbechtshëllef  a.s.b.l. – CCPL – LU15 1111 0164 7178 0000

Merci pour votre intérêt!

Un moment s.v.pl. 
Merci pour votre intérêt. Un message a été envoyé à votre adresse email.
Remplissez les champs marqués par une étoile (*)
Il y a un soucis avec votre adresse
Indiquez le montant

JONGENHEEM ASBL

L’historique de Jongenheem asbl

Le Jongenheem a été fondé en 1951 comme école privée pour garçons à Bettange-sur-Mess par les Frères de l’ordre Jean-Baptiste de la Salle sous la direction du frère Robert Koullen, pédagogue curatif. L’autorisation du Ministre de l’Education Nationale précisait que “l’établissement était destiné principalement à recevoir des enfants présentant des difficultés caractérielles ainsi que des enfants provenant de familles désorganisées”.

En 1971, l’État déclare vouloir subvenir aux frais du Jongenheem sous condition d’engagement d’éducateurs qualifiés. Les effectifs scolaires à la rentrée 1972 sont de 89 écoliers et de 71 apprentis. L’année d’après, une réduction importante du nombre des élèves est opérée, l’admission est dès lors limitée aux garçons à problèmes sociaux. Une année plus tard, il n’y a plus que 100 garçons âgés de 12 à 19 ans au Jongenheem.
L’école et les structures d’hébergement sont séparées. L’école est placée avec ses classes de l’enseignement professionnel et de l’enseignement différencié sous l’autorité respectivement du Lycée technique d’Esch-sur-Alzette et la direction de l’Éducation différenciée. Une première convention avec le Ministère de la Famille portant sur l’organisation et le financement de l’hébergement et de l’encadrement est signée en 1975. Les structures d’hébergement sont subdivisées en 8 foyers distincts avec 10 garçons chacun.

Néanmoins, malgré ces restructurations, une commission d’étude ministérielle recommande le délogement des foyers. Le 10 juillet 1976, une nouvelle association gestionnaire dénommée Jongenheem a.s.b.l. est fondée. Elle reprend l’activité de celle fondée en 1953 par les frères.

En 1977, quatre groupes de vie de 8 jeunes chacun sont installés en dehors de l’enceinte de Bettange-sur-Mess, deux à Belvaux et deux à Pontpierre. Le relogement dans des maisons unifamiliales mieux appropriées et la décentralisation de l’institution furent accompagnés par des innovations telles que l’installation d’une première pension de jeunesse à Belvaux en 1979 et la formation du Groupe d’Assistance en milieu ouvert (GAMO) à Luxembourg en 1981.

Soutenez-nous

Veuillez trouver ci-dessous notre compte bancaire

(CCPL) LU20 1111 0144 8027 0000

Enfin, le délogement du Jongenheem à Bettange-sur-Mess est achevé avec le transfert des groupes de vie vers Esch-sur-Alzette (fin 1981), la fermeture des écoles (juillet 1981), de l’installation du dernier groupe de vie et d’une nouvelle pension de jeunesse à Esch-sur-Alzette (février 1982).

Depuis, les structures n’ont cessé d’évoluer: création d’un atelier de mise au travail et d’insertion professionnelle dans le cadre du GAMO (Groupe d’assistance en milieu ouvert,1984), nouveau groupe de vie mixte pour adolescents à Esch-sur-Alzette, ouverture d’une nouvelle pension de jeunesse à Belvaux en 1989, reprise du Foyer Ermesinde (1993) et du Foyer Bettendorff (1994), transfert d’un groupe de vie de Belvaux à Redange-sur Attert (1995) et transformation des ateliers du GAMO à Bertrange en Centre d’Insertion et de Réinsertion professionnelle (CIRP) avec le concours de l’asbl Aarbechtshëllef (1998).

Les structures de logement collectif (pensions de jeunes) et individuel pour jeunes adultes ont été regroupées en 2003 sous la dénomination de Logement Social Encadré dans un nouveau service.

Une nouvelle structure, appelée Oikos, pour des jeunes de 16 à 18 ans qui se trouvent dans une situation de rupture, a été mise en route en 2004 au Rollingergrund.
Plus récemment, le service psychologique, qui s’est développé au fil des années à partir de la Commission Medico-Psycho-Pédagogique et Sociale de 1972 et le service familial (fondé en 2002) ont été réorganisés et ont été installés dans de nouveaux locaux à Belvaux.

En 2008, l’ancien foyer Storm, renommé foyer Noemi et Médecin Sans Frontières-Solidarité Jeunes, renommé Service Thérapeutique, sont repris par Jongenheem.
En 2011, une structure d’urgence pour jeunes mineurs, dénommée Refuge Péitrusshaus, est mise en place.
En date du 01.01.2012 une nouvelle association sans but lucratif nommée “Solidarité Jeunes” reprend les activités stationnaires et ambulatoires de l’a.s.b.l Jongenheem.».

Notre conseil d'administration

Présidente :
Ginette JONES, Assistante sociale et conseillère de Gouvernement honoraire e.r. – Ministère du Travail

Secrétaire :
Jean SCHOOS, Psychologue e.r. ancien administrateur délégué

Membres :
Romain POOS, Dr. en médecine, médecin-spécialiste en urologie
Luss RISCHARD, Educateur e.r. – ancien employé Jongenheem
Christiane SCHAUL, Directrice des ressources humaines – Ville de Luxembourg
Astrid SCHARPANTGEN, Infirmière anesthésiste, e.r.
Raymond SCHMIT, Familljenhëllef Croix-Rouge luxembourgeoise
Dan SCHROEDER, Chef de service à la Chambre des métiers
Marc TRAUSCH, Chargé de cours LTPES
Marco WAGENER, Conseiller de direction à la Chambre des Salariés